vidéos   (textes de présentation, ambroise perrin)


 * nos vidéos sur YouTube
 * nos vidéos sur Dailymotion
 * nos vidéos sur Vimeo




icone sopalin
  "Il faut marier Maria", Cathédrale de Strasbourg

  Reportage © France 3 Alsace, 2015


Soixante danseurs, comédiens et musiciens sur scène pour "Il faut marier Maria".



icone sopalin
  "Sopalin", Strasbourg

  vidéo 2'17'', Le Carré d'Art, 2014


Fragment du spectacle Mille feuilles glacées



image lit de la patiente
  "Papier pastel", Strasbourg

  vidéo 4'34'', Le Carré d'Art, 2013


Fragment du spectacle Mille feuilles glacées



image lit de la patiente
  "Battements de coeur", Strasbourg

  vidéo 1'25'', Le Carré d'Art, 2013


Fragment du spectacle Traité des articulations



image déambulateurs
  "Déambulateurs", Strasbourg

  vidéo 2'11'', Le Carré d'Art, 2013


Fragment du spectacle Traité des articulations



image lit de la patiente
  "Lit de la patiente", Strasbourg

  vidéo 1'38'', Le Carré d'Art, 2013


Fragment du spectacle Traité des articulations



image anges de la Cathedrale
  "Les anges de la Cathédrale", Strasbourg

  vidéo 28'', Le Carré d'Art, 2013


L'écho d'une supplique, la musique du papier froissé, Le Carré d'Art à Strasbourg...
des bonheurs mélancholiques, portés par des ailes infernales dans l'écho de la Cathédrale !



image DVD cours de danse
  "DVD cours de danse - 8-10 ans", Strasbourg

  vidéo 1'25'', Le Carré d'Art, 2011


Présentation du DVD cours de danse contemporaine Irena Tatiboit, enfants 8-10 ans.
En vente sur le site : www.editionsbourgblanc.com



image la nuit de noces de Louis XV
  "La nuit de noces de Louis XV", Strasbourg

  vidéo 5' 29'', Le Carré d'Art, 2010


Leur mariage par procuration a scellé le destin du Royaume de France. Ce soir, le 5 septembre 1725 à Fontainebleau, tendre rencontre. Il a 15 ans, mais il est le Roi, Louis XV, elle a 21 ans, elle est princesse de Pologne, réfugiée en Alsace, Maria Leszczynska.  Le mariage est consommé le soir même, et le roi fera durer la « lune de miel »  à Fontainebleau jusqu'en décembre. Maria, tombe aussitôt amoureuse du Roi, son cadet de 7 ans, et lui-même en est, à l'époque, très épris (elle est son premier amour). Plus de 100 danseurs, acteurs et musiciens sur scène pour la suite de cette fabuleuse saga, par le Carré d’Art à Strasbourg, Irena Tatiboit et Ambroise Perrin.



image Nu-pieds sur les routes de l'Europe
  "La Femme de Louis XV", Strasbourg

  vidéo 3' 45'', Le Carré d'Art, 2009


Qui Maria va-t-elle épouser ? Qui, parmi 99 princesses européennes, sera la femme de Louis XV ? Ce sera Maria Leszczynska, la jolie et jeune polonaise, fille du Roi Stanislas, en exil à Wissembourg ! Le destin de la France raconté et dansé par le Carré d'Art, Irena Tatiboit et Ambroise Perrin.



image A vous de danser au Parlement européen   "A vous de danser au Parlement européen",
  Strasbourg, Bruxelles

  vidéo 3' 08'', Le Carré d'Art, 2009


Des envolées chorégraphiques multicolores au Parlement européen de Strasbourg pour inviter les 500 millions d'européens à participer aux élections européennes, "à vous de choisir", "à vous de danser", avec le Carré d'Art, Irena Tatiboit et Ambroise Perrin.



image Nu-pieds sur les routes de l'Europe   "Nu-pieds sur les routes de l'Europe",
  Strasbourg, Bruxelles

  vidéo 3' 40'', Le Carré d'Art, 2008


Le cinéma invente bien la vraie vie: les trajets en autobus et les fous-rires entre deux représentations, les applaudissements en fondus-enchainés dans des coulisses brinquebalantes, des spectateurs ravis à fond de zoom sur une musique répétitive... le film se déroule entre Strasbourg et Bruxelles, Palme d'Or au Carré d'Art, paysages de westerns somptueux aux Portes Ouvertes du Parlement européen, polar mystérieux au fond de cantines incertaines, love story en travelling dans les yeux de la chorégraphe, art et essai panoramique sur les banquettes arrières : c'est l'histoire d'une tournée de danseurs, de danseuses, comtes et comtesses aux pieds-nus,  tous prix d'interprétation du grand Festival de l'amitié européenne...



image Tennis nu danse sur l'herbe
  "Tennis nu danse sur l'herbe", Jardin des Deux-Rives

  vidéo 1' 59'', Le Carré d'Art, 2008



C'est dans l'herbe nue une balle qui danse, une belle qui se lance; la raquette est coquette, le Carré d'Art en transe.
En cinq sets les danseuses et les spectateurs ont créé le plus vert et le plus vaste des Théâtres: rideau de belles notes lancinantes sur le Jardin des Deux-Rives, les filles dansent sur le bateau ivre.



image La table
  "La table", Extrait du spectacle "Imparfait fraternité"

  vidéo 2' 07'', Le Carré d'Art, 2007



Mettre la table, se mettre sur et sous la table, soumettre la table à ses caprices, la table cet objet si ordinaire et tellement indispensable qu'on ne le voit pas sous sa couche de victuailles ou de papier, la table tellement essentielle qui lorsque l'on n'a plus rien parce que l'on vous a tout pris est toujours là, la table, oui la table est une danseuse, cette chose à laquelle on peut tout consacrer par plaisir, et dans le spectacle d'Iréna Tatiboit, "Imparfait Fraternité" en juin 2007 à Schilitigheim, la table est devenue la partenaire de ce plaisir d'être sur scène, juste avant que les convives du banquet ne viennent, la table s'est mise à danser, entrainant dans ses mouvements à quatre pieds chorégraphiés les élèves de l'Ecole Carré d'Art, la table est devenue, tous simplement, un petit enfant. Ce fut charmant, ravissant, ce fut surtout  enthousiasmant. Regardez...



image parlement européen, Strasbourg
  Parlement européen, Portes Ouvertes, Strasbourg,
  vidéo 4' 14'', Le Carré d'Art, 2007



Les élèves danseurs du Carré d'Art, Centre européen d'enseignement de la danse situé au 8, impasse de l'Ancre à Strasbourg, réalisent une performance chorégraphique sur l'escalier d'apparat dans le grand hall d'honneur du Parlement européen de la Capitale de l'Europe; un spectacle hélicoïdal continu intitulé "La Lettre à Hélice" durant toute la journée "Portes Ouvertes" du mardi 1er mai 2007, dans une mise-en-scène d’irena Tatiboit.



image déambulations
  Déambulations, zone industrielle Kilstett,
  vidéo 1' 30'', Le Carré d'Art, 2005



Un désir de pénétrer ces cavités de gunite et les élèves danseurs du Carré d'Art, Centre européen d'enseignement de la danse situé au 8, impasse de l'Ancre à Strasbourg, jouent aux dormeurs du pal. Dans la zone industrielle ces tubes étaient alignés à perte de vue, comme une plage de sable, la baie de béton, l'abbé ton corps en la, béton, bémol, loin ... loin de l'ambiance feutrée des salles de danse, l'imagination rend possible, dans les Tuyaux Centrifugés du Rhin, la rencontre improbable de l'art et de l'univers industriel, jeux de souplesses dirigés par Iréna Tatiboit.



image femme arbre
  Femme-Arbre, parc de l'Orangerie Strasbourg,
  vidéo 2' 48", Tatiboit-Bouly, 1992


Les parcs de Strasbourg recèlent tous les décors de la tragédie et révèlent tous les abords de l'opéra... A l'Orangerie, Iréna Tatiboit interprète "la Femme-Arbre" accompagnée à la harpe par Claude Bouly... Les arbres allaient pleurer le jardin de Pourtales, les allées dans un fracas, une nuit de marbre sur son dos ailé s’est écrasé l’arbre. La harpe quatre fois, gémissantes les cordes, s’est brisée et la mémoire déborde de ces spectacles de fureur, de tonnerre où les éclairs de la peur hante encore Wagner. Neuf années plus tard, Claude fut grièvement blessée sous les platanes.